Signez cette pétition

remplissez le formulaire

* champs obligatoires

petition

déjà 140155 signatures

-135155 nécessaire pour atteindre 5000

140155 signatures / 5000

JE SIGNE MAINTENANT
Stop aux "ingrédients invisibles"

Mettons fin à l'impunité

Stop aux "ingrédients invisibles"

Accaparements de terres, pollution de l’eau et des sols, exploitation de personnes sous-payées, harcèlement sexuel... ces violations de droits humains restent souvent invisibles pour nous. Pourtant, elles se cachent dans nos produits laitiers, notre jus d’orange, notre café du matin et plus encore…  

Avec nous, demandez à la Commission européenne une directive qui engage vraiment la responsabilité des entreprises en cas de violations de droits humains dans leurs filiales et chez leurs sous-traitants ou fournisseurs.
 

Une grande partie des aliments que nous achetons au supermarché sont produits au prix de graves violations de droits humains : accaparements de terres, salaires inférieurs au minimum vital, travail forcé, harcèlement sexuel...  

Or ces conditions de production restent largement inconnues du grand public, et semblent laisser indifférents aussi bien les grossistes et les supermarchés que les pouvoirs publics en France et en Europe.

Bon à savoir...

Autant que possible, nous encourageons les personnes vivant en Europe à privilégier la consommation d'aliments produits dans de bonnes conditions, en se fiant aux labels les plus exigeants et en choisissant des circuits court de distribution...

En faisant cela, nous pouvons priver les supermarchés et les grandes marques d'une partie de leur pouvoir, et leur montrer notre détermination à connaître les conditions de production de ce que nous mangeons... mais cela ne suffira pas.

Les entreprises, les marchés et notre propre porte-monnaie nous fixent des limites.

La responsabilisation des consommatrices et des consommateurs détourne trop souvent l'attention du vrai problème : les modèles commerciaux actuels encouragent les entreprises les moins respectueuses de l'environnement, du droit du travail et des droits humains en général.

C'est pourquoi nous vous invitons à exiger de nouvelles règles du jeu !

Citation

Aujourd’hui, les principaux acteurs du système alimentaire mondial sont de gigantesques entreprises de transformation et de commerce de produits alimentaires. Leur simple taille leur confère un immense pouvoir sur le marché.

Ce sont par exemple les supermarchés Aldi, premiers distributeurs de bananes en Europe, qui fixent leurs prix d'achat pour les bananes, sans réelle possibilité de négociation pour les sociétés exportatrices, et encore moins pour les productrices et producteurs...

Sans un changement fondamental dans le comportement de ces entreprises, nous ne voyons aucun moyen d’améliorer le système alimentaire. Et sans encadrement légal, nous ne voyons pas comment leur comportement pourrait évoluer durablement.